Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je fais une liste de 10 mots qui riment avec "hiver" et je les utilise dans un petit poème.

par Patriciasacrecoeur-millau 8 Janvier 2016, 11:49 Publication: productions écrites

Je fais une liste de 10 mots qui riment avec "hiver" et je les utilise dans un petit poème.

Le lion vert d'hiver

S'ennuie dans sa blanche crinière

Il est sur les nerfs

Il prend une équerre et trace des perpendiculaires

Il prend une cisaille et coupe sa crinière

Les élèves pénètrent dans son repaire

Ils volent sa crinière

Et vont en enfer.

Corwin

Je vois un ours polaire

Quand s'éteint la lumière

Dans le ciel apparaît un éclair

Et je tremble comme un ver de terre.

Kévin V.

Je range les chaussures de mon père

Puis je trace des perpendiculaires

Ensuite je tape mon frère

Et je multiplie avec ma mère.

Mon ours polaire est super,

Mais ses aliments sont chers

Mieux vaut ne pas le mettre en colère...

Lina

Avec mon équerre,

Je trace une perpendiculaire

Et mon père boit de la bière,

Ma mère est en colère

Et mon frère sort de sa tanière

Mon chien a du flair

Il trouve une fleur amère.

Alicia

En hiver,

Je bois une bière

En jouant au poker:

A chaque fois que ma mère

enfile une polaire

Je perds.

Je sors de ma tanière

Et j'achète aux enchères

Un joli pull-over

Enzo

C'est l'hiver,

Le bonhomme de neige est en colère

Il va en primaire, avec son équerre et son dictionnaire,

D'y aller il a les nerfs

Il traverse une rivière

Il a froid et met une polaire

A la récréation, il joue au poker

Il faut rentrer mais tout à coup: panne de lumière

Tous les élèves sont en colère

Prenez vos dictionnaires

On commence une leçon de vocabulaire

Ensuite prenez l'équerre

On va tracer des perpendiculaires,

SUPER!

Jean-Baptiste

Mon père boit de la bière

Ma mère craint les vers de terre

Mon frère joue au poker

Je cherche un mot dans le dictionnaire

Dehors, il y a des éclairs,

J'aperçois un ours polaire.

Emeline

Hier soir, je suis allé à la rivière

Tout à coup, il y a a eu des éclairs

et du tonnerre

Cachou a eu peur: c'est mon cocker

On s'est caché derrière une pierre

Pas loin, il y avait un calvaire

Enfin on est rentré pour jouer au poker

Gaspard

 

 

 

 

 

commentaires

Haut de page